Europe : une nouvelle taxe sur les carburants en 2027

Posté par
  • Temps de lecture :1Minute

L’Europe adopte une nouvelle taxe carbone pour lutter contre la crise des carburants et réduire les émissions de CO2. À partir de 2027, les automobilistes devront payer cette taxe à chaque passage en station-service. Le parlement européen a récemment voté cette mesure dans le but de supprimer les “droits à polluer gratuitement” accordés aux entreprises sous forme de quotas de CO2. L’objectif ambitieux de l’Europe est de réduire ces quotas de 62 % d’ici 2030 par rapport à 2005, soit une augmentation par rapport à l’ancien objectif de 43 %.

En plus de la suppression des droits à polluer, la nouvelle loi prévoit également l’instauration d’une taxe carbone qui touchera les secteurs maritimes et aériens, ainsi que les émissions de CO2 provenant des carburants et du chauffage des bâtiments à partir de 2027. La Commission Européenne fixera un plafond pour cette taxe jusqu’en 2030, et sa mise en application pourrait être repoussée d’un an en fonction du prix des carburants.

Les recettes générées par cette taxe carbone, estimées à environ 87 milliards d’euros, seront utilisées pour créer un “fonds social pour le climat”. Ce fonds a pour objectif d’aider les entreprises et les particuliers dans leur transition énergétique. Cette nouvelle mesure vise donc à inciter les consommateurs à adopter des alternatives plus respectueuses de l’environnement tout en finançant des initiatives en faveur du climat.

Lire également  TotalEnergies refuse de vendre à perte : maintien du prix du carburant à 1,99 euro par litre

La mise en place de cette taxe carbone marque une étape importante dans les efforts de l’Europe pour réduire les émissions de CO2 et encourager la transition vers des solutions énergétiques durables. Cependant, elle pourrait également entraîner une augmentation des prix du carburant pour les consommateurs, ce qui suscite des inquiétudes quant à son impact sur le pouvoir d’achat des ménages.

1/5 - (1232 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *